Industrie du futur: une opportunité pour l’efficacité énergétique dans l’industrie et pour la coopération franco-allemande?

Entreprises, Scientifiques et Pouvoirs Publics ont discuté à Berlin dans le cadre du « Dialogue franco-allemand: Industrie efficace en énergie »

Copyright: unsplash/AK¥N Cakiner

Le 12 septembre 2016 à Berlin, l’ADEME (l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) et la dena ( l’Agence Allemande de l’énergie) ont organisé un atelier sur « L’industrie du futur – une opportunité  pour l’efficacité énergétique dans l’industrie ? ». Acteurs de l’industrie, de la recherche et des pouvoirs publics ont pu échanger sur les possibilités de coopération entre la France et l’Allemagne dans ce secteur d’avenir.

Augmenter la transparence, réduire la complexité

Selon tous les participants de l’atelier, le lien entre l’industrie du futur et l’efficacité énergétique est un sujet capital. Le président de la dena, Andreas Kuhlmann, voit l’industrie du futur comme un élément important de la transition énergétique. « Le changement numérique  permet non seulement de réaliser des économies d’énergie, mais aussi d’adapter les procédés industriels aux nouveaux approvisionnements énergétiques ». Marc Richter de l’institut Fraunhofer IWU a précisé que le numérique était une condition nécessaire pour le développement de l’efficacité énergétique. « La question de son opportunité ne se pose pas », a-t-il ajouté. « La numérisation rend la consommation d’énergie transparente et facilite ainsi la réalisation d’actions d’économies d’énergie. De même, elle influence positivement le comportement des utilisateurs » Les sujets relatifs à l’intelligence artificielle, aux systèmes autonomes, aux nouveaux capteurs  électriques, à la protection des données, au comportement des utilisateurs ou à l’utilisation ont permis d’alimenter de manière instructive les débats. Les participants ont également souligné l’importance de l’expertise humaine.

Une opportunité pour la coopération franco-allemande : identifier et utiliser ensemble le potentiel de l’Industrie du futur

Face aux différents défis de l’industrie du futur de nombreuses possibilités de coopération franco-allemande se présentent. Selon Jörn Bousselmi, directeur de la chambre franco-allemande de commerce et de l’industrie, les raisons guidant le thème de l’industrie du futur sont au départ différentes en Allemagne et en France mais finalement se complètent. De nouvelles formes de création de valeur et de modèles commerciaux donnent aux start-ups et aux PME la possibilité de se développer et de proposer de nouvelles offres. Dr. Jan Siedentopp du BMWi a confirmé que dans le contexte de l’industrie du futur la place des PME est au centre de la coopération franco-allemande. Il a ajouté qu’il était important de montrer à l’échelle de l’Union Européenne le bon fonctionnement de la coopération franco-allemande.
Selon tous les intervenants les potentiels de l’industrie du futur restent difficiles à quantifier. C’est pourquoi les participants à l’atelier ont proposé d’analyser ce sujet dans une étude franco-allemande. Le thème de l’industrie du futur ne consiste pas uniquement à la simple mise en œuvre de nouveaux modèles d’affaires ou de technologies. Il s’agit aussi d’un véritable changement de culture.

Vous pouvez retrouver ici le programme de l'atelier et les interventions de :

Bénedicte Ballot Miguet, EDF

Jörn Bousselmi, AHK

Eric Marsan, Gulplug

Tanguy Mathon, blu.e

Mark Richter, Fraunhofer IWU

Siegfried Schwering, Schneider Electric GmbH

Raffael Vychodil, TENAG GmbH

Le prochain « dialogue franco-allemand : industrie efficace en énergie » se tiendra le 25 septembre 2017 et aura lieu à Paris.